2018 – Le festival NLSD fête ses 20 ans !

Programme du festival NLSD 2018

Les intervenants

10h - 10h30 | Thierry Ghewy

Thierry Ghewy est agriculteur à Craonne dans l'Aisne sur un assolement de polyculture avec des betteraves sucrières en TCS-Agriculture de conservation depuis 2001.
Sa ferme a été pilote de 2003 à 2012 dans un projet de recherche mené par Agrotransfert Ressources et Territoires-Picardie sur la protection intégrée et la réduction des produits phytosanitaires à l'échelle d'un système d'exploitation.
Thierry Ghewy est également le président fondateur de l'association "Sol, Agronomie et Innovation" créée en 2012. Elle regroupe aujourd'hui une centaine de membres passionnés d'agronomie sous l'angle de l'agriculture de conservation.

10h30 - 11h | Léa Thomas

Responsable Dynamique Projets au sein de la FDSEA de la Marne, Léa Thomas assure la coordination et l’animation de clubs sur différentes thématiques, notamment l’agriculture de conservation.
A travers des formations, des journées terrain, des conférences ou encore des voyages d’études, son objectif est d’accompagner dans leurs réflexions et leurs projets des agriculteurs ayant la volonté d’innover, afin qu’ils ne restent pas seuls avec leurs idées.
Le concours « Sors tes couverts » a été lancé en 2017 avec 11 autres partenaires afin de mettre en valeur les agriculteurs réalisant des couverts végétaux, et montrer qu'ils ne se "cantonnent pas qu’à la moutarde" !

11h - 12h | Paul Robert

Paul Robert est ingénieur agronome et conseiller technique, et il vient de fonder Novalis Terra, une société de conseil qui s’appuie sur l’agriculture de conservation des sols (ACS) et les biosolutions.
Avec ses connaissances des systèmes conventionnels et alternatifs (ACS et Bio, notamment), il accompagne les distributeurs et les agriculteurs vers des modes de production différents, sans pour autant les opposer. Par son expérience sur l’érosion des sols en Asie et l’accompagnement d’exploitation irriguées en Afrique, il a acquis une compréhension des systèmes agricoles dans leur globalité technique et économique. Aujourd’hui, il guide les responsables d’exploitation vers des choix cohérents et pertinents, à la manière d’un coach, et sur le long terme.

12h - 13h | Victor Leforestier

Victor Leforestier

Jeune technicien, il s’intéresse de près à l’agriculture de conservation depuis ses études. Il a attrapé le virus en lisant TCS et en parcourant le forum Agricool.
Ses voyages à l’étranger, aux États-Unis et en Amérique du Sud, lui ont permis d’agrandir sa vision de l’agriculture, de confronter les principes de l’AC à de multiples situations et de faire de belles rencontres. Fils d’agriculteur, il a pu tester et constater les bienfaits des couverts et de la simplification du travail du sol dans sa « belle Normandie » (sic) et aujourd'hui, dans le Lot-et-Garonne où il est technicien chez Sly.

14h - 15h | Jean-Luc Forrler

Jean-Luc Forrler

Après 26 années de service en tant que consultant en agronomie à la Chambre d'agriculture de Moselle, spécialisé en agriculture durable puis conservation des sols, Jean-Luc Forrler est aujourd'hui chef de projet conservation des sols au service Recherche et innovation de Vivescia. Il anime et accompagne à ce titre un groupe de 400 agriculteurs vers l'agriculture de conservation.
Le résultat observé sur les systèmes de production va bien au-delà de l’objectif initial de réduction des charges de mécanisation. La performance agronomique est améliorée avec des cultures mieux armées face aux bio-agresseurs, une diminution de l’hétérogénéité des rendements intra-parcellaire, et jusqu’à une réduction du risque adventices, permettant une meilleure valorisation des intrants.

15h - 16h | Romain Crignon et Vincent Tomis

Vincent Tomis

Vincent Tomis est ingénieur Gestion du statut organique et de l’état structural des sols cultivés. Chargé de projet à Agro-Transfert RT, il propose notamment des solutions à portée de main des agriculteurs pour lutter contre les risques de tassement.
Romain Crignon est également chef de projet à Agro-Transfert RT et a notamment travaillé sur la multifonctionnalité des couverts d'interculture.

16h - 18h | Luis Carlos Brox Moreno et Miguel Barnuevo

Luis Carlos Brox Moreno

Miguel Barnuevo

En Espagne, la superficie gérée en AC augmente progressivement. L’encouragement et plus encore le soutien financier de ces pratiques posent la question du contrôle. Il faut donc développer des systèmes de suivi à grande échelle afin de pourvoir l’administration d’une forme simple, rapide et efficace pour localiser et vérifier les parcelles gérées en AC.
L’association Asalbac (Association de la région d’Albacete pour l’agriculture de conservation), en collaboration avec l’Institut du développement régional de l’université de Castilla-La-Mancha, a cherché à intégrer l’usage de la télédétection pour cibler l’AC. Cette coopération a débouché sur une méthodologie de classification des parcelles en SD par le biais d’usage de séquences temporelles d’images de télédétection qui ouvre sur le développement d’un outil à cet effet.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]