L’édition 2004

NLSD 2004 : 1 500 visiteurs venus de 60 départements

25 et 26 août 2004. Mende, en Lozère. Le festival du Non labour et semis direct était installé. La météo était peu clémente. Euphémisme…
Et malgré tout, 1 500 agriculteurs et agronomes de plus de 60 départements affluaient pour écouter Daniel Cluzeau parler de la vie des sols. Ils écoutaient encore attentivement Sturny, du service Agriculture et environnement en Suisse qui présentait une étude sur la qualité et le régime de l’eau à proximité de terres cultivées en TCS depuis 10 ans et d’autres en culture plus « traditionnelle ».
Les productions prairiales avaient été analysées par Daniel Leconte.
L’un des conférenciers qui a le plus marqué les visiteurs en 2004 était Luca Montanarella, technicien-chercheur à la Commission européenne, venu en Lozère présenter les orientations de la directive Sol.

A partir de cette édition, la presse nationale a commencé à s’intéresser à notre festival : France 3 avait filmé et réalisé un direct à 19h20 et un journaliste du journal Le Monde s’était longuement entretenu avec François Lucas.  Et l’intérêt des journalistes n’a pas tari l’année suivante à Reignac-sur-Indre (37)…